3/06/2020

« L'alimentation se poursuit quoi qu'il arrive »

Famille Altemeyer 
Nombre de taurillons : 360 têtes  
Ration : maïs + concentré+ herbe + minéraux 
Système d'alimentation : Triomatic T30 avec robot d'alimentation WP 2 300 

Berthold et Nina Altemeyer de Salzbergen, en Allemagne, possèdent un atelier d'engraissement composé de 360 taurillons et réalisent l'alimentation avec un système automatisé Triomatic T30. Lorsqu'on lui demande pourquoi ils ont opté pour l'alimentation automatique, Nina répond directement : « La tranquillité d'esprit. » Pour elle, le système Triomatic est un travailleur à part entière dans l'exploitation. Nina : « Pour moi, la tranquillité d'esprit est la meilleure raison d'opter pour l'alimentation automatique. Supposons que Berthold tombe soudainement malade ou qu'il soit (temporairement) en incapacité de travail pour une autre raison, l'alimentation se poursuivra quoi qu'il arrive. Je pourrais alors diriger l'entreprise toute seule et je trouve cela très rassurant. » 

Plus précis qu'une mélangeuse

Les rations équilibrées sont préprogrammées et sont distribuées exactement comme le conseiller en fourrage l'a prévu. Berthold : « Les choses étaient bien différentes avec la mélangeuse. C'était beaucoup moins précis, nous faisions tout approximativement. Mais c'est de l'histoire ancienne. » 

Tout étant désormais pesé avec précision, les animaux reçoivent en permanence une ration équilibrée. Et si des ajustements doivent être faits, ils peuvent s'en charger eux-mêmes. Berthold : « Très schématiquement, nous souhaitons d'un côté plus d'énergie et de l'autre moins de rejets d’azote . Une alimentation ciblée permet d'atteindre cet objectif. On s'attend à ce que les taurillons quittent même l’atelier un mois plus tôt. Ils se développent actuellement à raison de 1 200 grammes par jour, contre 900 à 1 000 grammes auparavant. Grâce à une alimentation précise, nous économisons beaucoup d'argent à long terme. »

Moins de hiérarchie entre les taureaux

« Nous voyons aussi une énorme différence dans le comportement des animaux, ajoute Nina. Avant, ils étaient très craintifs. Maintenant, les enfants peuvent même traverser le bâtiment à vélo et les animaux restent calmes. C'était absolument impensable auparavant. » Berthold : « Le calme des animaux vient du fait qu'ils ne sont plus en concurrence pour parvenir au fourrage le plus savoureux . Quatre fois par jour, des aliments frais sont proposés, ce qui les rend moins hiérarchisants. Et si les animaux sont contents, moi aussi. »

« C'est un excellent système ,très complet, poursuit Berthold. Vous n'avez plus rien à faire, à part remplir les stockages, naturellement. La cuisine demeure propre et nécessite peu de travail, ce qui est également important pour nous. » 

Le concessionnaire peut se connecter à distance

Le concessionnaire Triomatic de la famille Altemeyer l'assiste par ses conseils et gestes. « C'est formidable que nous puissions contacter notre concessionnaire (LVD Krone) 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour toute question. Si nécessaire, ils peuvent même se connecter à distance au système d'alimentation. Surtout au début, c'est une bonne chose de ne pas se sentir seul, il y a toujours de l’aide au cas oû »

Dans un premier temps, la famille Altemeyer envisageait d'acheter une nouvelle mélangeuse, mais lorsque Berthold et Nina ont vu le Triomatic dans une vidéo, ils ont immédiatement été conquis. Berthold : « Il n'y a pas que pour l'entreprise que c'est un énorme progrès. Le temps supplémentaire qui s'est libéré, j'aime le consacrer à mes trois enfants de 9, 7 et 4 ans. La valeur de ce gain de temps est bien entendu impossible à chiffrer, mais inestimable. » 

 

Télécharger la Triomatic brochure 

Me conseiller sur Triomatic l'alimentation robotisée